mercredi 19 octobre 2011

J'aime parfois de la nuit ses Frayeur - Gérard Seyeux

Loin de sa Mayenne natale, c'est dans ce quartier de Bacalan à Bordeaux que Gérard Seyeux capte avec son objectif ou sa plume des instantanés de la vie.

Destins humains aux moments d'existence si terrifiants, le soleil sera-t-il être assez brûlant pour dissiper les cauchemars?
Couverture d'après une peinture de Madeleine Lenoble
Aux éditions Le Serpolet à retrouver ici
Impression livre AQUIPRINT 

Aucun commentaire: