lundi 27 décembre 2010

Le Sentier Perdu - Jean Parvulesco


Personnalité mythique et fascinante de la mouvance eurasiste, Jean Parvulesco est un grand écrivain trop méconnu.
Dans Le Sentier perdu , publié par le tout nouveau éditeur Alexipharmaque, il nous conte la fin d’un monde, sa dissolution dans les vertiges de son histoire en cours, de l’histoire actuelle et contemporaine, dont les effrois, lancinament sans cesse recommencés, perpétuent, s’ils n’en consacrent déjà la dangereuse présence, quelque chose d’innommable : une insurrection de ténèbres,  un supplice eschatologique, qu’il n’est guère plus possible d’affronter que par la prière, par l’espérance d’un embrasement ultime : l’embrasement de l’Incendium Amoris.
Date après date, événement après événement, passant par l’Inde, la Russie, le Japon, le bloc continental de la plus grande Eurasie, les géopolitiques abyssales, traversant les horizons impériaux, menant à Alexandre Douguine, Dominique de Roux,  Sainte Thérèse de Lisieux, Karl Haushofer, Leni Riefenstahl, Ava Gardner, le Général Rondot, s’attardant sur les mystères de l’écriture et du Gaullisme révolutionnaire, sur ceux aussi de l’écoulement de l’invisible dans le visible, Le Sentier Perdu instruit, dans une perspective prophétique, notre époque, ses secrets, sa fatalité.        

Aux éditions Alexipharmaque - Achevé d'imprimer chez Aquiprint

Aucun commentaire: